CLDVR : porte d’entrée du développement économique

Le CLD de La Vallée-du-Richelieu : porte d’entrée du développement économique de la région McMasterville, le 6 mai 2013 – L’annonce du projet de loi menant à la création de la Banque de développement économique du Québec par la ministre déléguée à la Politique industrielle, Élaine Zakaïb, confirme le Centre local du développement (CLD) de La Vallée-du-Richelieu comme partenaire de première ligne dans la région.

Au même titre que l’ensemble des CLD du Québec, celui de La Vallée-du-Richelieu détiendra un rôle stratégique. Les centres locaux seront donc en amont de la structure proposée par le projet de loi 36, ainsi combinés aux activités d’Investissement Québec (IQ) et à celles des directions régionales de la division du développement économique du ministère des Finances et de l’Économie (MFE).

Selon Jacques Villemaire, président du CLD de La Vallée-du-Richelieu, il s’agit d’une excellente nouvelle qui réaffirme le rôle du CLD en tant qu’incontournable du développement économique : « Cette annonce vient clairement établir et reconnaître le CLD comme portée d’entrée pour le démarrage et la croissance des projets d’affaires de la région. L’entrepreneuriat est identifié comme vecteur économique dans la Vallée du Richelieu. Nous n’en sommes pas peu fiers ». Ainsi, les entrepreneurs recevront des services-conseils en même temps qu’un coup de pouce financier.

Cette vision n’est toutefois pas étrangère au CLD de La Vallée-du-Richelieu qui privilégie cette façon de faire depuis plusieurs années déjà. Les résultats de l’année 2012, dévoilés lors de l’assemblée générale annuelle du 24 avril dernier, vont d’ailleurs en ce sens : « Notre équipe s’est mobilisée afin de présenter des solutions actuelles aux entrepreneurs qui cognent à sa porte. Nous nous sommes rapprochés de notre clientèle et avons unis nos efforts à ceux de plusieurs partenaires afin d’offrir une gamme de services exceptionnelle », affirme Manon Roger, directrice générale. Et ce n’est pas tout, puisque le CLD poursuivra la planification stratégique récemment entamée afin d’évaluer la portée des nouveaux enjeux qui affectent le développement socioéconomique de la région.

Grâce à une vague de consultations, la table sera mise en vue d’établir un plan d’action efficace et efficient permettant de saisir toutes les opportunités qui se présenteront, incluant la création de la Banque de développement économique du Québec.