Fonds de soutien à la relève agricole : Geneviève Bergeron décroche une bourse de 10 000 $

Genevieve_BergeronL’événement Agri-Vision 2014 soulignait récemment les efforts déployés par la relève agricole. Le Centre local de développement (CLD) de La Vallée-du-Richelieu, en collaboration avec le Forum jeunesse Montérégie Est et le Réseau Agriconseils, y a dévoilé la lauréate 2013 d’une bourse provenant du Fonds de soutien à la relève agricole.

C’est avec fierté que M. Karl Hébert, coordonnateur au Réseau Agriconseils Montérégie Est, a annoncé à Mme Geneviève Bergeron, de Saint-Denis-sur-Richelieu, qu’elle était récipiendaire d’une bourse de 10 000 $. Cette somme, remise le 21 janvier dernier, permettra à Mme Bergeron et à sa partenaire d’affaires, Mme Virginie Bergeron, d’avoir recours à des experts-conseils afin de réussir le démarrage de Luffa-Québec, une entreprise spécialisée dans la production d’éponges biologiques appelées Luffa : « Ces jeunes femmes s’investissent pleinement dans le démarrage de leur entreprise. Nous sommes fiers de les encourager dans la production d’un tout nouveau produit en sol québécois et leur souhaitons le meilleur des succès dans les prochaines étapes de leur projet », a déclaré Mme Roger, directrice générale du CLD de La Vallée-du-Richelieu.

Le Fonds de soutien à la relève agricole, mis en œuvre pour une quatrième année consécutive, a pour but de favoriser l’établissement agricole des jeunes de 18 à 35 ans. L’aide financière octroyée doit servir à défrayer les coûts relatifs aux services-conseils, aux services professionnels, aux activités de formation et à la réalisation d’études ou d’expertises agroenvironnementales. Selon Mme Roger, il s’agit d’un outil concret qui tend à favoriser le développement de l’agriculture dans la région : « La relève agricole est confrontée à de nombreux défis, mais nous pensons que cette subvention répond à des besoins bien réels ». Le Fonds de soutien à la relève agricole s’étend d’ailleurs à l’ensemble de la Montérégie Est, de quoi s’assurer que la vitalité économique de ce secteur d’activité est entre bonnes mains.