TERRITOIRE

marqueurcarte001Carte interactive

PORTRAIT DE LA RÉGION

Facilement accessible, la région est entourée d’un tissu de routes (112, 116, 133, 223 et 229) et d’autoroutes (10, 20, 30 et 35) qui la relient à l’ensemble du Québec, au sud de l’Ontario et au nord-est des États-Unis. Le territoire est également desservi par le transport en commun (autobus et train de banlieue). Le port de Montréal et celui de Contrecoeur sont situés à proximité et reliés par les différentes autoroutes et chemins de fer. L’aéroport de Saint-Mathieu-de-Beloeil est directement situé sur le territoire, alors que celui de Saint-Hubert (Longueuil) est à moins de 30 minutes. L’aéroport international Montréal-Trudeau se trouve à environ une heure de route.

La région possède également un parc provincial comportant une réserve de la Biosphère du Canada, de même qu’un parc fédéral abritant le fort Chambly et un canal destiné à la navigation de plaisance qui relie le bassin de Chambly au lac Champlain.

Une excellente qualité de vie pour les résidents

Charme d’antan et mode de vie contemporain transforment la Vallée du Richelieu au rythme des saisons. La rivière incite à remonter le courant de l’histoire et inspire par son dynamisme et sa beauté. Passionnés d’histoire et de patrimoine, d’arts et de culture, de plein air, d’agrotourisme et de gastronomie, laissez-vous charmer par la vitalité de cette région à la fois urbaine et champêtre.

La Vallée du Richelieu offre un cadre de vie des plus attrayants qui combine rivière, montagne, tranquillité et verdure.

En mettant de l’avant la signature « Région gourmande », la Vallée du Richelieu vous étonnera et comblera tous les gourmands de plaisirs, de passions et d’émotions grâce à ses attraits variés :

  • Boutiques et artisans
  • Centres équestres et fermes
  • Centres de beauté et spas
  • Chocolateries et fromageries
  • Établissements hôteliers, gîtes et campings
  • Marinas
  • Musées et galeries d’art
  • Restaurants et boutiques gourmandes
  • Salles de spectacles et de réceptions
  • Sentiers pédestres et pistes cyclables
  • Terrains de golf
  • Vergers, vignobles et érablières

Pour en savoir plus sur l’offre touristique de la Vallée du Richelieu, visitez regiongourmande.com

POPULATION DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU

Villes et municipalités de la
MRC de La Vallée-du-Richelieu
Population
2011
Population
2006
Variation
2006/2011
Beloeil 20 783 18 927 9.8%
Carignan 7 966 7 426 7.3%
Chambly 25 571 22 608 13.1%
McMasterville 5 615 5 234 7.3%
Mont-Saint-Hilaire 18 200 15 720 15.8%
Otterburn Park 8 450 8 464 -0.2%
Saint-Antoine-sur-Richelieu 1 659 1 594 4.1%
Saint-Basile-Le-Grand 16 736 15 605 7.2%
Saint-Charles-sur-Richelieu 1 643 1 742 -5.7%
Saint-Denis-sur-Richelieu 2 285 2 243 1.9%
Saint-Jean-Baptiste 3 191 3 035 5.1%
Saint-Marc-sur-Richelieu 2 050 1 876 9.3%
Saint-Mathieu-de-Beloeil 2 624 2 288 14.7%

CONSTATS

  • La municipalité de Saint-Mathieu-de-Beloeil est la municipalité rurale qui a connu la plus forte augmentation de sa population;
  • La ville de Mont-Saint-Hilaire a connu la plus forte augmentation de sa population de 2006 à 2011 avec 15.8%;
  • La municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu a connu la plus forte diminution de population entre 2006 et 2011 avec – 5.7%;
  • La municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu détient la population la plus âgée avec 46.9 ans comparativement à la ville de Chambly, la plus jeune, où l’âge moyen de la population est de 36 ans;
  • Toutes les villes et les municipalités ont connu une augmentation de leur population excluant Saint-Charles-sur-Richelieu (-5.7%) et Otterburn Park (-0.2%);
Population

 

MRC de la Vallée-du-Richelieu

 

Montérégie
Population 2011 116 773 1 442 433
Population 2006 106 762 1 357 720
Variation 2006/2011 9.4% 6.2%
Âge médian 39.5 41.8

Villes et municipalités

Beloeil
Beloeil offre le dynamisme urbain d’une ville en pleine croissance et le charme de son cadre champêtre. Pour la jeune famille en quête de tranquillité, pour les gens d’affaires et les entrepreneurs qui cherchent un environnement dynamique, un milieu de travail accueillant et une main-d’œuvre qualifiée, Beloeil est une excellente banlieue.

La ville recèle un important secteur commercial et plusieurs établissements financiers. Ses commerces sont établis en majorité sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier et desservent non seulement la population locale, mais aussi celle des municipalités environnantes.

Les commerces de détail, les commerces reliés à l’alimentation et à la restauration et les établissements financiers dominent en matière d’emploi, tandis que le secteur industriel occupe une place non négligeable. On y retrouve plusieurs industries reconnues dans la construction de maisons préfabriquées et de pièces industrielles, ainsi que des industries de pointe en matière environnementale.

Beloeil offre un environnement intéressant pour les entreprises qui recherchent la proximité d’une métropole, la disponibilité d’espace à prix abordable et la facilité d’accès au marché américain. Cette situation géographique enviable permet d’accéder à cet immense marché par les autoroutes 10, 20 et 30 et de rejoindre les autoroutes 87 et 89 aux États-Unis.

Superficie : 25,50 km2
Population : 21 330
Date de constitution : 1903
Mairesse : Diane Lavoie
777, rue Laurier
Beloeil (Québec) J3G 4S9
450 467-2835
ville.beloeil.qc.ca
Carignan

Caractérisée par une forme qui s’apparente à celle d’un fer à cheval, Carignan entoure la ville et le bassin de Chambly. Ses deux extrémités rejoignent la rivière Richelieu, ce qui lui confère un environnement exceptionnel. Le cadre de vie dans lequel évoluent les résidents et les nombreuses entreprises se compose d’îlots urbains répartis sur un vaste territoire agricole.

Avec des zones agricoles occupant près de 92 % du territoire, Carignan représente une municipalité rurale où de nombreux agriculteurs spécialisés, particulièrement dans le domaine des cultures céréalières, se sont taillé une place de choix. Les agriculteurs étendent également leurs activités afin d’offrir certains services de vente relatifs aux produits de la ferme, aux fruits et aux légumes, à la paille et au foin. De magnifiques fermes équestres caractérisent le portrait de cette municipalité où petits entrepreneurs, professionnels, commerçants et industriels se côtoient.

À partir de Montréal, Carignan est facilement accessible via les autoroutes 10 et 30.

Superficie : 65,20 km2
Population : 8 154
Date de constitution : 1855
Maire : René Fournier
2555, chemin Bellevue
Carignan (Québec) J3L 6G8
450 658-1066
villedecarignan.org
Chambly

Située à seulement 20 minutes de Montréal, en bordure de la rivière Richelieu, Chambly se démarque par son caractère historique. La ville est accessible par les autoroutes 10 et 35, ainsi que la route 112, en plus d’être à proximité des autoroutes 20 et 30.

Dynamique, la Ville s’affaire au développement d’un nouveau pôle commercial à proximité du boulevard De Périgny et présente une offre des plus intéressantes, incluant un taux d’occupation de ses locaux commerciaux.

La Ville possède un parc industriel regroupant plus de 120 entreprises qui génèrent bon nombre emplois. La diversité des activités, les prix compétitifs des terrains et les espaces industriels disponibles en font un site de choix. Sa population et sa grande proximité de Montréal permettent d’accéder à un bassin de main-d’œuvre important, alors que son tissu industriel se caractérise par sa diversité et sa polyvalence. Les activités du parc industriel se concentrent particulièrement dans la fabrication de produits d’acier, véhicules et matériel de transport, l’industrie agroalimentaire, de même que l’environnement.

L’industrie du vêtement et la fabrication de produits à base de matériaux recyclés s’y retrouvent également.

Superficie : 27,60 km2
Population : 26 922
Date de constitution : 1848
Maire : Denis Lavoie
56, rue Martel
Chambly (Québec) J3L 1V3
450 658-8788
ville.chambly.qc.ca
McMasterville

McMasterville est située en bordure de la rivière Richelieu et offre un vaste panorama sur le mont Saint-Hilaire. Ses nombreux parcs, ses terrains de jeux, l’accès au train de banlieue et la présence de bâtiments historiques en font une municipalité riche et accueillante pour les résidents et les gens d’affaires. On y retrouve plusieurs entreprises de services, dont la vocation première est de répondre aux besoins de la population.

Dès 1908, l’histoire de McMasterville a été marquée par la construction de la Hamilton Powder, une usine destinée à la production d’explosifs. Depuis, le niveau de vie de la municipalité a toujours été relativement élevé et un grand nombre de jeunes familles ont choisi de venir s’y établir au fil des ans.

La municipalité est logée le long de la route 116 et se trouve en bordure de l’autoroute 20. L’autoroute 30 est également accessible à moins d’une dizaine de minutes. La construction de la gare vient consolider un service de transport de train de banlieue de Montréal jusqu’à Mont-Saint-Hilaire, facilitant ainsi le déplacement vers les centres urbains.

Superficie : 3,40 km2
Population : 5 676
Date de constitution : 1917
Maire et Préfet de la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu : Gilles Plante
255, boulevard Constable
McMasterville (Québec) J3G 6N9
450 467-3580
mcmasterville.ca
Mont-Saint-Hilaire

Mont-Saint-Hilaire jouit d’un site exceptionnel à flanc du mont Saint-Hilaire et en bordure de la rivière Richelieu. La ville a été désignée première Réserve de la biosphère au Canada et est reconnue pour ses valeurs de protection de l’environnement, de développement durable, de préservation de ses richesses naturelles, culturelles et patrimoniales, ainsi que pour la diversité des activités artistiques, sportives et de plein air.

Historiquement, la pomiculture fut la plus importante industrie de Mont-Saint-Hilaire. Aujourd’hui, des milliers de visiteurs fréquentent les vergers pour y cueillir et croquer la pomme. Les lieux de résidence des artistes de renom, le Manoir Rouville-Campbell, les moulins, le chemin de la Montagne et le secteur du vieux village font partie des zones d’intérêts du territoire et constituent des éléments incontournables du patrimoine bâti que la Ville s’efforce de valoriser.

La zone industrielle de Mont-Saint-Hilaire, située en bordure de l’autoroute 20, abrite plusieurs petites et moyennes entreprises dans de nombreux domaines, dont l’économie du savoir.

Superficie : 45,50 km2
Population : 18 582
Date de constitution : 1966
Maire : Yves Corriveau
100, rue du Centre-Civique
Mont-Saint-Hilaire (Québec) J3H 3M8
450 467-2854
ville.mont-saint-hilaire.qc.ca
Otterburn Park

Otterburn Park possède un beau et riche patrimoine naturel. Adossée au majestueux mont Saint-Hilaire et bordée par la rivière Richelieu, elle est connue pour son environnement de qualité exceptionnelle, ses quartiers paisibles et le haut standard de ses nouvelles habitations.

La ville se caractérise par la présence de nombreuses organisations de services dédiées au commerce de détail, aux soins de la santé et à l’assistance sociale, à l’hébergement et aux services de restauration. Organismes communautaires, culturels et sportifs se côtoient dans le but d’offrir aux citoyens un environnement de qualité.

Superficie : 5,70 km2
Population : 8 463
Date de constitution : 1855
Mairesse : Danielle Lavoie
601, chemin Ozias-Leduc
Otterburn Park (Québec) J3H 2M6
450 536-0303
ville.otterburnpark.qc.ca
Saint-Antoine-sur-Richelieu

Saint-Antoine-sur-Richelieu se trouve à 55 kilomètres au sud-est de Montréal et borde la rivière Richelieu. Facilement accessible, la municipalité est située à moins de 30 minutes de l’autoroute 30 et de l’autoroute 20.

Outre les champs aux cultures variées, des commerces de détail, des restaurants, des gîtes et des entreprises professionnelles constituent cette municipalité.

Avec un patrimoine extraordinaire composé de maisons centenaires et de commerces, les résidents et les visiteurs jouissent d’une vue imprenable sur un noyau villageois fièrement entretenu et un patrimoine authentique. La municipalité fait d’ailleurs partie de l’Association des plus beaux villages du Québec et offre de nombreux points d’intérêts.

Superficie : 67,90 km2
Population : 1 694
Date de constitution : 1982
Maire : Denis Campeau
1060, rue du Moulin-Payet
Saint-Antoine-sur-Richelieu (Québec) J0L 1R0
450 787-3497
saint-antoine-sur-richelieu.ca
Saint-Basile-le-Grand

Fière de son naturel champêtre, forte de ses politiques sensibles à la vie familiale et à la culture, la ville de Saint-Basile-le-Grand est dynamique et chaleureuse.

Ville résidentielle située entre la rivière Richelieu et les monts Saint-Bruno et Saint-Hilaire, la ville compte plusieurs commerces. La vue des montagnes avoisinantes, ainsi que de l’un des plus beaux cours d’eau de la Montérégie confère à son paysage un caractère champêtre apaisant.

À moins de 30 minutes du centre-ville de Montréal, Saint-Basile-le-Grand jouit d’une situation privilégiée par son ouverture sur trois grands axes routiers de la région : les autoroutes 20 et 30, de même que la route 116.

Le développement récent de nouvelles zones commerciales et l’implantation de plusieurs commerces proposent aux travailleurs de Saint-Basile-le-Grand de nombreuses avenues. Une prédominance pour les entreprises de services, notamment dans les secteurs du commerce de détail et des soins de la santé et de l’assistance sociale marque ce territoire. L’agriculture occupe également une place prédominante.

Superficie : 36,90 km2
Population : 16 868
Date de constitution : 1871
Maire : Bernard Gagnon
204, rue Principale Saint-Basile-le-Grand (Québec) J3N 1M1
450 461-8000
ville.saint-basile-le-grand.qc.ca
Saint-Charles-sur-Richelieu

Berceau d’une partie importante de l’histoire du Québec, dont la bataille de 1837 entre les Patriotes et les Britanniques, Saint-Charles-sur-Richelieu est riche de plus de 300 ans d’histoire. De la rivière Richelieu aux terres à perte de vue, l’endroit est calme et splendide. Le chemin des Patriotes, l’axe principal, comporte pour sa part de nombreuses maisons ancestrales, dont certaines ont plus de trois siècles.

Plus de 90 % de la superficie de la municipalité est consacrée à l’agriculture. La qualité des terres est d’ailleurs considérée parmi les plus élevées au Québec où les grandes cultures et le secteur laitier font l’objet du plus grand nombre d’exploitations agricoles.

Les activités récréotouristiques occupent aussi une place de choix au sein de cette municipalité. Le cadre de vie exceptionnel de Saint-Charles-sur-Richelieu en fait un lieu recherché pour y vivre et y travailler.

Superficie : 66,60 km2
Population : 1 637
Date de constitution : 1995
Maire : Sébastien Raymond
405, chemin des Patriotes, bureau 101
Saint-Charles-sur-Richelieu (Québec) J0H 2G0
450 584-3484
saint-charles-sur-richelieu.ca
Saint-Denis-sur-Richelieu
Depuis 2006, Saint-Denis-sur-Richelieu fait partie de l’Association des plus beaux villages du Québec et compte plusieurs atouts de taille ayant pour toile de fond la rivière Richelieu et la campagne, en plus d’un village pittoresque empreint d’histoire.

La Municipalité peut compter sur une association de gens d’affaires dynamique, l’A.G.A.D., qui regroupe une cinquantaine de commerçants, de professionnels, de travailleurs autonomes et d’organismes.

L’agriculture occupe une place de premier rang et est exploitée sur 97 % du territoire. Toutes les conditions sont présentes pour assurer la qualité de la production agricole : climat favorable, qualité exceptionnelle des sols et topographie peu accidentée.

Bien que l’agriculture demeure le secteur le plus important, la Municipalité offre une gamme de services et compte d’excellents restaurants.

Superficie : 86,40 km2
Population : 2 301
Date de constitution : 1997
Maire : Jacques Villemaire
599, chemin des Patriotes
Saint-Denis-sur-Richelieu (Québec) J0H 1K0
450 787-2244
stdenissurrichelieu.ca
Saint-Jean-Baptiste

Saint-Jean-Baptiste est une municipalité, située entre les monts Saint-Hilaire et Rougemont qui se trouve à moins de 35 minutes de Montréal et à environ 10 minutes des autoroutes 10 et 20.

Le sol de Saint-Jean-Baptiste est majoritairement cultivable : 95 % de sa superficie est dédiée à l’agriculture. Les principaux élevages sont orientés vers le secteur laitier, les animaux de boucherie, les porcheries et l’aviculture. Cette vallée fertile recense des cultures variées, soit le maïs-grain, l’avoine, l’orge, le blé et la fève soya. La culture maraîchère occupe également de vastes espaces et ses produits sont destinés aux marchés et aux usines de transformation avoisinantes.

Superficie : 73,00 km2
Population : 3 211
Date de constitution : 1855
Mairesse : Marilyn Nadeau
3041, rue Principale
Saint-Jean-Baptiste (Québec) J0L 2B0
450 467-3456
msjb.qc.ca
Saint-Marc-sur-Richelieu

Saint-Marc-sur-Richelieu offre une vue panoramique exceptionnelle. Renommée pour ses érablières, ses auberges et ses centres de soins, c’est l’endroit idéal pour une promenade sympathique et relaxante, d’autant plus que municipalité fait partie de l’Association des plus beaux villages du Québec.

Comme la plupart des municipalités longeant la rivière Richelieu, Saint-Marc-sur-Richelieu démontre une prédominance agricole puisque 99 % de sa superficie est consacrée à l’agriculture. Les entreprises de services sont aussi présentes et visent à répondre aux besoins de la population.

Malgré une grande animation amenée par un relais d’auberges et de restaurants reconnus durant la période estivale, la municipalité dégage une belle quiétude.

Le caractère patrimonial de cette municipalité est séduisant pour quiconque apprécie l’héritage des siècles passés. Les maisons ancestrales et l’église témoignent que le temps peut bien faire les choses.

Superficie : 62,40 km2
Population : 2 093
Date de constitution : 1855
Maire : Jean Murray
102, rue de la Fabrique
Saint-Marc-sur-Richelieu (Québec) J0L 2E0
450 584-2258
ville.saint-marc-sur-richelieu.qc.ca
Saint-Mathieu-de-Beloeil

Saint-Mathieu-de-Beloeil est située à 10 minutes de Montréal, via l’autoroute 20 ou la route 116. C’est la campagne près de la ville!

En bordure de l’autoroute 20, la zone industrielle compte une variété de petites et de moyennes entreprises qui relèvent des domaines de la métallurgie, de l’usinage de pièces métalliques, du travail du bois, de l’ébénisterie, du plastique et du matériel de transport.

Bien que Saint-Mathieu-de-Beloeil demeure une banlieue à vocation résidentielle, elle possède un cachet champêtre où des maisons de pierres ancestrales côtoient des résidences modernes dans un décor campagnard.

Superficie : 39,40 km2
Population : 2 642
Date de constitution : 1855
Maire : Michel Aubin
5000, rue des Loisirs
Saint-Mathieu-de-Beloeil (Québec) J3G 2C9
450 467-7490
saint-mathieu-de-beloeil.com

Pôles industriels

Pôle industriel Beloeil / Saint-Mathieu-de-Beloeil / Mont-Saint-Hilaire

Ce pôle longe l’autoroute 20 sur une distance de douze kilomètres entre les sorties 105 et 115. Situé à moins de 25 minutes de Montréal, il se caractérise par une toile composée de trois zones industrielles distinctes comptant encore quelques terrains disponibles.

Ce pôle industriel accueille une variété de PME actives dans la métallurgie, l’usinage de pièces métalliques, le travail du bois, l’ébénisterie, la construction de maisons préfabriquées, le plastique et le matériel de transport. De plus, Mont-Saint-Hilaire est le siège d’entreprises axées sur l’économie du savoir et compte des entreprises telles que Aptalis, Telus, et BBA. Un train de banlieue relie le centre-ville de Montréal à Mont-Saint-Hilaire.

Le pôle industriel Chambly / Carignan

Situé à l’intersection de l’autoroute 10 et de l’autoroute 35, ce pôle se trouve à proximité des marchés des états de New York et de la Nouvelle-Angleterre. Il se distingue par la zone industrielle de Chambly, adossée à l’autoroute 10.

Cette zone diversifiée abrite plusieurs usines agroalimentaires importantes comme Cargill et Sleeman-Unibroue. On y compte également de nombreuses PME actives dans le travail de la métallurgie, du papier, de l’ébénisterie, de l’environnement, du composite et dans le transport.