Actualités

CLD de la Vallée-du-Richelieu > Nouvelles > Communications > Regroupement des services à la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu

Regroupement des services à la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu

McMasterville, le 15 novembre 2018 – Le Centre local de développement de La Vallée-du-Richelieu (CLD) soulignait hier, lors d’un événement festif, ses 20 ans au service des entrepreneurs de la région. Lors de cette soirée, il a été annoncé qu’à compter du 1er janvier 2019, les services du CLD passeront sous la responsabilité de la…

15 novembre 2018 par Centre local de développement de la Vallée-du-Richelieu

McMasterville, le 15 novembre 2018 – Le Centre local de développement de La Vallée-du-Richelieu (CLD) soulignait hier, lors d’un événement festif, ses 20 ans au service des entrepreneurs de la région. Lors de cette soirée, il a été annoncé qu’à compter du 1er janvier 2019, les services du CLD passeront sous la responsabilité de la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu (MRC). Madame Diane Lavoie, mairesse de Beloeil, préfète de la MRC et présidente du CLD en a fait l’annonce: « À compter du 1er janvier 2019, les services de développement économique et la promotion touristique seront sous la responsabilité de la MRC. Cette annonce est l’aboutissement de tout ce qui a été accompli ces dernières années par les deux organisations. Cela permettra de mieux répondre aux besoins actuels et futurs. »

Retombées du CLD
Rappelons que le CLD de La Vallée-du-Richelieu a beaucoup accompli ces 20 dernières années pour le développement économique de la région. Plus de 3 500 entrepreneurs ont eu recours aux services offerts par le CLD. Parmi ceux-ci on compte les formations et causeries, le service-conseil, le développement agricole et le mentorat, en plus du tourisme de La Vallée-du-Richelieu. Depuis 12 ans, le CLD partage le même édifice que la MRC et, depuis 2014, de plus en plus de projets ont été travaillés conjointement. Ce regroupement des services est donc une continuité de ce qui a été entamé ces dernières années.

Nouvelles orientations
Recommandée par l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques (IGOPP), la décision de fusionner le CLD à la MRC s’est basée sur des raisons de cohérence organisationnelle et pour l’optimisation de l’offre de services et des ressources. Des actions mobilisatrices seront prises afin de faciliter le regroupement des équipes de travail en une seule grande équipe, misant sur la mise en commun de l’expertise et de l’expérience. Précisons qu’aucun poste n’est aboli, que les moyens de communication pour rejoindre le personnel du CLD sont inchangés et que le CLD demeurera dans les mêmes locaux, soit dans le même édifice que la MRC, en bordure du boulevard Laurier, à McMasterville.

Nomination au poste de responsable au développement
Après une retraite annoncée depuis plus d’un an de la part de madame Manon Roger, la directrice générale du CLD, un processus de recrutement rigoureux a été enclenché au début de l’automne. La personne retenue pour prendre le relais est une femme reconnue dans le milieu pour son dynamisme, sa vision, sa polyvalence et son engagement envers la région. La responsabilité du développement agricole, culturel, économique, social et touristique sur le territoire de la MRC sera orchestrée par madame Marie-Claude Durette.

À propos de la MRC
La M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu est un organisme municipal de services publics ayant pour mission d’accomplir les mandats qui lui sont confiés par la loi et par les treize municipalités locales qui la composent : Beloeil, Carignan, Chambly, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Antoine-sur-Richelieu, Saint-Basile-le-Grand, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Marc-sur-Richelieu et Saint-Mathieu-de-Beloeil. Elle compte environ 125 000 habitants et interagit au niveau de l’aménagement du territoire, de la sécurité incendie, des cours d’eau, de la culture, des matières résiduelles ainsi que d’autres mandats pour ses municipalités et pour d’autres organismes partenaires.