Actualités

CLD de la Vallée-du-Richelieu > Nouvelles > Blogue > Zéro déchet : La nouvelle tendance entrepreneuriale

Zéro déchet : La nouvelle tendance entrepreneuriale

« En tant qu’entreprise, nous avons le pouvoir de changer les choses et d’influencer les gens. » Les entreprises écoresponsables ont la cote et sont prospères. Ô BOKAL fait partie de ces entreprises qui se distinguent par leur côté écologique. Valérie Sirois, la propriétaire, a donné vie à un nouveau genre de commerce à Saint-Basile-le-Grand :…

14 août 2017 par Centre local de développement de la Vallée-du-Richelieu

« En tant qu’entreprise, nous avons le pouvoir de changer les choses et d’influencer les gens. »

Les entreprises écoresponsables ont la cote et sont prospères. Ô BOKAL fait partie de ces entreprises qui se distinguent par leur côté écologique. Valérie Sirois, la propriétaire, a donné vie à un nouveau genre de commerce à Saint-Basile-le-Grand : un commerce zéro déchet. Que veut-on dire par zéro déchet ? Ô BOKAL ne crée que très peu de poubelles. Sa devise est simple : recycler, récupérer et composter. La réduction de déchets et une excellent pratique pour l’environnement et démontre aux consommateurs qu’il est possible de transformer certaines de leurs habitudes. Découvrez comment Valérie a fait de son entreprise un succès dans la région.

 Qu’est-ce qu’Ô BOKAL?

Ô BOKAL est un commerce zéro déchet dont le principal objectif est de guider les gens vers des habitudes de consommation plus responsables. Les produits utilisés chez Ô BOKAL sont de provenance locale et de grande qualité.

L’entreprise a 3 vocations :

  • Épicerie en vrac pour inviter les gens à acheter les produits directement dans leurs propres contenants;
  • Café-bistro où sont servis des plats végétariens et végétaliens faits sur place avec des aliments locaux (possibilité d’alternatives pour toutes les intolérances comme gluten, lactose…);
  • Événements organisés dont des ateliers, formations, conférences sur l’environnement, la santé, l’alimentation et l’humour.

 

 

 

 

 

Comment avez-vous conceptualisé l’idée d’Ô BOKAL?

Ô BOKAL est né d’un désir d’offrir aux gens la possibilité d’acheter les quantités de leur choix et des produits de qualité, locaux et non transformés. Aussi, je voulais les sensibiliser à une meilleure consommation, plus écoresponsable, basée sur leurs besoins réels. Ainsi, chez Ô BOKAL, le consommateur se doit d’apporter ses propres contenants et de les réutiliser. Cette pratique peut le mener à une réflexion sur son utilisation des emballages en général.

Parallèlement, je désirais revitaliser le centre-ville de Saint-Basile-le-Grand en offrant un milieu de rencontre où les gens peuvent assister à des concerts, formations et conférences. Finalement, afin de suivre ma démarche zéro déchet, je me devais d’offrir un café-bistro végétarien et végétalien et de diversifier l’offre de la ville.

Croyez-vous que le public soit réceptif et ouvert à l’idée d’une entreprise écoresponsable ?

Oui tout à fait. Les gens sont très valorisés à encourager une entreprise comme Ô BOKAL puisqu’ils savent qu’ils prennent part à un grand et beau mouvement. Chaque personne fait la différence, peu importe à quel niveau se situe sa démarche zéro déchet. La réduction des déchets et du gaspillage aide concrètement l’environnement.

Qu’est-ce qui a été particulièrement un facteur de réussite pour Ô BOKAL?

Plusieurs éléments ont contribué au succès d’Ô BOKAL comme la nouveauté du concept, l’expérience unique de magasinage, la qualité des produits, le personnel courtois, l’ambiance chaleureuse, les ateliers, conférences et spectacles… Bref il s’agit d’un mélange de tout ça. Ô BOKAL est unique en son genre et reste le seul commerce au Québec avec toutes ces vocations sous le même toit!

Dans quels journaux, magazines, émission télé ou autres médias a-t-on parlé de vous? Comment vous y êtes prise pour y avoir accès ?

Le fait que le commerce soit original a attiré bien des médias. J’ai aussi fait des démarches personnelles et contacté certains d’entre eux par courriel afin d’obtenir une vitrine pour Ô BOKAL. Je conseille à tous les entrepreneurs de ne pas hésiter à essayer de nouvelles idées et à se démarquer des autres. Toute nouvelle idée ou concept suscite un engouement!

Voici quelques-uns des médias dans lesquels Ô BOKAL a été publicisé :

TVA | Le Journal de Montréal | La Presse+ | LCN | Mitsou.com | Radio Énergie |CKOI Les Affaires | L’œil Régional | TVR9 | TVRS | Vézina, Chef responsable | Les Versants

Y-a-t-il des nouveautés, événements ou tout autre fait d’actualité que vous aimeriez partager ?

Nous travaillons actuellement pour que les gens puissent bientôt faire leurs achats en ligne, directement sur le site Web d’Ô BOKAL. Ils pourront également s’inscrire aux activités organisées et y trouver des conseils.

Pour l’instant, vous pouvez en apprendre davantage sur Ô BOKAL grâce à sa page Facebook. Le site Web sera en ligne sous peu.

Ô BOKAL est lauréate dans la catégorie « commerce » dans le cadre du Défi OSEntreprendre local 2017.  Le CLD a également accompagné Valérie Sirois pour l’obtention d’un prêt CRÉAVENIR. Bravo Valérie!

Vous aimeriez également voir fructifier votre entreprise grâce à l’aide du CLD? Ayez recours à nos services et contactez un de nos spécialistes pour vous faire épauler dans vos démarches!